• Delphine Morel

La dépendance à la cigarette


Souvenez-vous de la première #cigarette que vous avez fumée. Vous étiez peut-être entre amis, vous passiez un bon moment et, les uns entrainant les autres, vous vous êtes laissé tenté et vous avez accepté de goûter cette fameuse cigarette en signe d’appartenance à un groupe, ou parce que vous n’avez pas osé refuser de peur de n’être pas dans le coup. Il se peut que vous ayez fumé votre première cigarette pour échapper à un événement particulièrement stressant pour vous, et vous ayez décidé de compenser votre angoisse en faisant quelque chose de vos dix doigts. Il y a de nombreuses raisons de commencer, malheureusement, dans ces moments là, nous n’imaginons pas les conséquences que cela aura sur nous ainsi que sur notre entourage. Car la cigarette devient une source de plaisir, un moment de détente, de partage.

Mais la cigarette contient de la nicotine, ce qui provoque chez le fumeur une #dépendance physique. Quand celui-ci n’a pas sa dose de nicotine, il devient irritable, nerveux, anxieux, agité, la pulsion est tellement forte que le fumeur serait capable de faire des kilomètres pour se procurer un paquet de cigarette. Un fumeur vous dira que la cigarette est un moyen de l’apaiser, de gérer ses émotions, de se concentrer, qu’elle lui procure du plaisir. À la dépendance physique s’ajoute alors une dépendance psychologique. En outre, la cigarette peut être associée à un lieu, à des personnes, à un contexte particulier, ce qui entraîne une dépendance environnementale.

On recense aujourd’hui 14 millions de fumeurs et 73000 décès prématurés chaque année en France. Le tabac est la principale cause des cancers du poumon, de la vessie, il augmente le risque d’infarctus du myocarde ou de thromboses (présence d’un caillot dans une veine). À court terme, les fumeurs sont sujets à des bronchites chroniques, des troubles de l’érection ou encore des problèmes dentaires. Pourtant, même s’ils ont conscience des effets délétères de la cigarette, les fumeurs ont du mal à arrêter. Et pourtant s’ils arrêtaient la cigarette, la désintoxication commencerait immédiatement.

Depuis quelques années, de nombreux substituent ont fait leur apparaitrions sur le marché pour arrêter de fumer du tabac comme l’utilisation des patchs et plus récemment les cigarettes électroniques. L’hypnose quant à elle, permet d’arrêter de fumer en quelques séances, sans envie et sans effet de manque. Cette technique vous guidera pour trouver toutes les ressources dont vous avez besoin afin de vivre cette nouvelle vie sans cigarette, sans substitue, en toute sérénité et confiance.


Les Tarifs par type d'accompagnement

Hypnose Prix rentrée covid 60 € la séance


Coaching forfait de 1000€

les 10 à 12 séances

(possibilité d'un paiement en 3 fois)

Paiement en espèces ou chèque uniquement

Le Cabinet

14 rue Fermat

Paris 14e

Métros

Gaîté
Montparnasse

Denfert-Rochereau

Les Rendez-vous

Delphine Morel

Tel : 06 47 97 49 87

ou

https://www.doctolib.fr/hypnotherapeute/paris/delphine-morel
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

​© 2017-2019 Hygée Développement. Créé par Patrick Poncet avec Wix.com